Catégories

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

La plus vieille des algues au monde a été découverte par hasard au Tchad pendant La grande sécheresse sahélienne il y a environ 30 ans par un couple de chercheurs français, Monique et Maxime Brandily.

 

 

 

En observant vivre une tribu, les Kanembous, les deux chercheurs se sont rendus comptes qu’ils ne présentaient aucune carence ni malnutrition alors que dans tous les pays du Sahel les enfants mourraient de faim par milliers.

 

Les chercheurs ont appris que depuis la nuit des temps, les femmes Kanembous récoltent tôt le matin au levé du soleil une algue verte qui s’accumule sur les berges du lac Tchad notamment et la font sécher au soleil.

 

 

Cette algue verte c’est de la spiruline.

 

Les premières algues vertes apparaissent il y a environ 3,5 milliards d'année et l'une d'entre elles, la spiruline, se trouve toujours dans les lacs saumâtres et alcalins qui assurent une grande pureté biologique dans les régions les plus chaudes du monde.

 

Ainsi la spiruline fût l’un des premiers végétaux à produire de l’oxygène grâce au mécanisme de la photosynthèse qui donna lieu à une atmosphère propice à la vie.

 

La spiruline est aujourd’hui mondialement reconnue, surnommée le « dihée » elle constituait l’aliment principal voire unique de nombreuses ethnies comme les Kanembous pendant les périodes de disettes.

 

La spiruline subvenait à leur existence et ils ne présentaient aucune carence alimentaire !

 

La spiruline était aussi déjà consommée par les Aztèques du Mexique au XVIème siècle et fût récoltée dans un lac aujourd'hui disparu.